Être pigiste: l’affaire David Desjardins

Au Devoir comme ailleurs, les relations entre direction et employés se gèrent normalement à l’interne. Mais puisque le débat perdure sur les réseaux sociaux, puisque les chroniqueurs chroniquent à ce sujet, puisque des analystes décortiquent l’affaire, puisque des lecteurs nous interpellent et qu’au final beaucoup nous condamnent, mais bien peu nous demandent notre avis, il nous faut bien à notre tour plonger dans ce que l’on peut appeler l’affaire David Desjardins. Lire au complet l’article de Josée Boileau du Devoir.

Lire l’article d’Hugo Pilon-Larose de La Presse qui a déclenché le débat sur la pige: «Nouvelle carrière pour le journaliste David Desjardins».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>