UN « VACCIN » POUR S’IMMUNISER CONTRE LES FAUSSES NOUVELLES

L’expression « fausse nouvelle » est sur toutes les lèvres, y compris celles de Donald Trump. Et comme on dit souvent que les fausses rumeurs sont virales, des chercheurs ont voulu vérifier si on peut s’en protéger avec un « vaccin » – un avertissement servi en petite dose qui augmente la résistance à la désinformation. Résultat : testé aux États-Unis, le vaccin fonctionne autant chez les démocrates que chez les républicains. Explications. Lire au complet l’article de Philippe Mercure dans La Presse +.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>